Une Milpa au Bel-Air ! 3.0

Le samedi 14 juin à 14h30, nous finirons de planter ensemble la suite de cette belle plantation : la courge et le haricot (et en profiterons pour désherber un peu nos maïs naissant). C’est toujours dans le parc des Beaumonts (voir ci-dessous pour les détails et photos du précédent semis). Milpa 3100_9512_640x480 Venez Nombreux(ses) !

100_9526_640x480

Appelée également "trois soeurs", la Milpa est un petit éco-système qui va combiner étroitement trois cultures, le maïs, les haricots et les courges, associés comme les organes d’une même plante.

Le samedi 10 mai à 15h, nous planterons ensemble la première plante de ce trio magique, le maïs, sur le plateau du Parc des Beaumonts, 16 rue Paul Doumer (juste après le lycée horticole) à Montreuil.

Le samedi 7 juin à 15h30, nous planterons ensemble la courge et le haricot. C’est toujours dans le parc des Beaumonts.

Le Sens de l’Humus et le service des espaces verts de Montreuil vous invitent !

Venez nous rejoindre et planter avec nous cette culture millénaire d’Amérique Centrale pour commencer à en découvrir les secrets.

"Si les agricultures paysannes valorisent surtout la "gratuité" de la nature, ce n’est pas seulement par souci de dépenser moins, mais c’est aussi parce qu’elles reposent principalement sur une rationalité écologique, plutôt que sur une rationalité économique." Sylvia Pérez-Vitoria

Publié dans Evénement, formation, Le sol, la terre..., Permaculture | Tagué , , , , , , | 2 Commentaires

Stage d’initiation à la permaculture – 14 et 15 juin 2014 à Montreuil

Nous organisons un nouveau stage d’initiation à la permaculture le 14 et 15 juin 2014 à Montreuil.

Nous sommes heureux de pouvoir vous offrir cette proposition qui s’enrichi grâce à vous à chaque nouveau stage, ainsi que de notre expérience, année après année, en matière de permaculture.

Objectifs du stage :

A l’issue de cette initiation, les participants auront acquis les principes de base de la permaculture, ainsi qu’une première approche d’outils qui permettent sa mise en application.  Les techniques et les connaissances utilisées en permaculture sont innombrables et infinies puisqu’elles touchent à tous les domaines de la vie : agriculture, artisanat, organisation sociale, etc et qu’elles sont, bien souvent, propres à chaque situation. Il sera donc impossible en l’espace d’un seul week end de s’y attarder.

nous nous concentrerons sur les fondamentaux de la permaculture, à partir desquels les participants pourront commencer à appliquer une démarche permaculturelle, et poursuivre leur enrichissement personnel dans le domaine par leurs propres recherches ainsi que le suivi de stages complémentaires.

Programme Samedi 14 juin toute la journée :

- Matin : les principes et les fondamentaux de la permaculture

- Après-midi : observation et exploration en extérieur

Programme dimanche 15 juin toute la journée :

- Matin : outils et méthode de conception d’un projet

- Après-midi : atelier de mise en pratique

Informations pratiques :

La formation se déroulera le samedi et le dimanche de 9h à 18h à Montreuil. Le lieu exact du stage sera précisé ultérieurement. Merci d’arriver à l’heure !

Le stage accueillera une quinzaine de personnes. Nous ne demandons pas d’acompte, mais comptons sur vous pour nous prévenir au moins une semaine avant le début du stage en cas de désistement, afin de pouvoir offrir votre place à une personne sur liste d’attente.  Par respect pour les formateurs et pour le groupe, merci de vous assurer de pouvoir suivre l’intégralité de la formation.

Nous invitons les participants à apporter victuailles et boissons pour les pauses déjeuner du samedi et du dimanche afin de les partager avec le groupe.

En cas de mauvais temps, pensez à apporter chaussures et vêtements de pluie !

Le prix du stage, sous forme de "participation consciente", est estimé à 100 € + 10 € d’adhésion à l’association Le Sens de l’Humus, par personne et pour les deux jours. Nous ne voulons pas que le prix soit un frein à la transmission du savoir, c’est pourquoi nous souhaitons fonctionner sous la forme d’une participation consciente qui offre une certaine souplesse pour les participants, mais en conscience du travail et du matériel fourni par l’association et les formateurs afin qu’ils puissent rentrer dans leurs frais et continuer à fonctionner ainsi.

Le stage sera animé par Jérémie Ancelet, certifié à l’UPP, ainsi que par Frédéric Géral et Christophe Bichon, membres actifs du Sens de l’Humus.

Inscription obligatoire auprès de Jérémie Ancelet :  jimancelet@hotmail.com  ou au 09 62 17 55 87

 

Publié dans Evénement, formation, Permaculture | Tagué , , | 1 commentaire

Ce dimanche 30, atelier greffe au Jardin Pouplier

Le Sens de l’Humus et Vergers Urbains préparent la mise en place d’une pépinière fruitière au jardin Pouplier (60 rue Saint Antoine à Montreuil), dès 10h.

P1020315

Au programme : une cinquantaine de porte-greffes à greffer, sur table et à planter, sur site. N’hésitez pas à venir avec votre greffoir et à affuter vos couteaux.

Vous voulez apprendre à greffer vos fruitiers pour vos balcons ou vos jardins ? Nous sommes ravis de vous annoncer que suite à la belle réussite de l’atelier "Formation à la taille fruitière", l’association des Vergers Urbains revient avec Thierry Regnier (maître jardinier, enseignant à l’école du Breuil) qui dispensera un cours sur l’univers fabuleux du greffage. Ce cours sera suivi d’un atelier pratique l’après-midi.

Inutile de préciser qu’il ne faut pas manquer cet événement !!

Après la théorie, nous vous accueillerons dans un grand et beau jardin pour mettre le tout en pratique.

Lieux et horaires:

- 10h00 – 12h00 : à La Collecterie – 18-30 rue St Antoine, 93100 Montreuil (Métro Mairie de Montreuil puis bus 121 ou  102, arrêt Danton)

Pour ceux qui veulent, RENDEZ-VOUS à 9h15 au métro Mairie de Montreuil, sortie Walwein, pour un départ collectif à 9h30 dernier carat vers la Collecterie

- Repas convivial type auberge espagnole,

-13h30 – 17h00 : Jardin Pouplier, 60 rue St Antoine -93100 Montreuil (Métro Mairie de Montreuil puis Bus 102 ou 121 arrêts Danton)

Aucun frais à prévoir, amenez juste vos couteaux bien affûtés.

Vous continuez à vous demander comment on peut mettre un fruitier sur un balcon ? Comment reproduire facilement votre fruit préféré ? Ou encore …

Merci de nous tenir informés de votre venue afin que nous puissions organiser au mieux cette journée à l’adresse suivante : reserv.humus@laposte.net

En cas de pépin, Christophe au 06 13 04 18 07
ps: n’hésitez pas à diffuser ;)

Publié dans Evénement, formation | Tagué , , , | 1 commentaire

Comment avoir le Sens de l’Humus ?

Une très sympathique vidéo sur le site du magazine Neo Planète, avec Jérémie Ancelet, humussien bien connu notamment des participants aux week-end d’initiation à la permaculture organisés plusieurs fois par an par l’association.

Vidéo | Publié le par | Tagué , , | 1 commentaire

Formation à la taille fruitière avec Vergers Urbains – 2 et 7 février

Nouvelle année, nouvelle coupe ! les fruitiers du jardin Pouplier attendent leur taille bisannuelle ; l’occasion de reprendre formations et entrainement !

Comme l’an dernier, l’association Vergers Urbains se propose à nouveau de nous prêter main forte !

DIMANCHE 2 FEVRIER et VENDREDI 7 FEVRIER

L’association des Vergers Urbains vient au Jardin Pouplier pour une formation autour de la taille des arbres fruitiers.

Aucun frais à prévoir, mais du temps, de l’enthousiasme et, pour ceux qui ont,
bottes, gants et sécateurs !
Merci de nous tenir informés de votre venue afin que nous puissions organiser au mieux cette journée !

Ces journées de formation sont réalisées uniquement par des bénévoles amoureux des fruitiers et du jardinage ; L’association Vergers Urbains, constituée de bénévoles, milite pour la réintroduction des arbres fruitiers en milieux urbain.
Une centaine de fruitiers (pêchers, pommiers…) sont plantés sur le jardin Pouplier du Sens de l’Humus ( 60 rue Saint-Antoine).
Trois journées de tailles ont déjà été organisées au jardin l’an passé, une expérience à renouveler pour poursuivre l’entretien des fruitiers.
L’association des Vergers Urbains vient donc prêter main forte au Sens de l’Humus pour préserver au mieux ce patrimoine et transmettre son savoir en matière de taille et d’entretien des arbres.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lire la suite

Publié dans Evénement, formation | Tagué , , , | 4 Commentaires

Stage d’introduction à la permaculture – 22 et 23 février 2014

"La permaculture est une approche systémique qui a pour but la conception, la planification et la réalisation de sociétés humaines écologiquement soutenables, socialement équitables et économiquement viables. Elle se base sur une éthique, dont découlent des principes et des techniques permettant une intégration des activités humaines avec les écosystèmes." Extrait de l’article de Wikipédia concernant la permaculture.

P1020314

Les objectifs du stage :

A l’issue de cette initiation, les participants auront acquis les principes de base de la permaculture ainsi qu’une première approche d’outils qui permettent sa mise en application.  Les techniques et les connaissances utilisées en permaculture sont innombrables et infinies puisqu’elles touchent à tous les domaines de la vie : agriculture, artisanat, organisation sociale, etc et qu’elles sont, bien souvent, propres à chaque situation. Il sera donc impossible en l’espace d’un seul week-end de s’y attarder.

 Nous nous concentrerons ici sur les fondamentaux de la permaculture, à partir desquels les participants pourront commencer à appliquer une démarche permaculturelle et poursuivre leur enrichissement personnel dans le domaine par leurs propres recherches ainsi que le suivi de stages complémentaires. Lire la suite

Publié dans Evénement, formation, Non catégorisé, Permaculture | Tagué , , , | 1 commentaire

Retour sur l’Ortie dans tous ses états – 8 novembre 2013 à Casa Poblano

«  Elle brûle et n’est pas du poivre, elle cuit mais ce n’est pas le feu, elle pique et ce n’est pas le serpent. »
 

Une soixantaine de personnes se sont déplacée
Orties pour obtenir la réponse à cette devinette et suivre la soirée intégralement consacrée à cette plante magique remplie de vertus.
 
Le Sens de l’Humus a encore une fois brillé par la qualité et la générosité de ses apéros-grignotages (ici ou ) en proposant aux participants une belle table emplie de préparations à base d’Urtica Dioica.
Au menu, le pesto de Christophe, la mousse et le tsatsiki de Lino et la terrine de Vincent ont enchanté les papilles des plus sceptiques. En effet, mixée ou cuite, elle ne pique plus.
Peu avares de partage, nous levons ici le secret de ces recettes..
 
Cette belle réception digne d’un ambassadeur en accueillait bien un en son sein, en la personne de Bernard Bertrand, à qui l’on peut dédier sans aucun doute ce titre d’ambassadeur de l’ortie, car c’est bien d’elle dont il s’agit.
En effet, grand spécialiste de cette plante, Bernard lui a consacré plusieurs ouvrages aussi bien en qualité d’auteur (écrivain-paysan) qu’en qualité d’éditeur au travers de son incontournable maison d’édition « les éditions de Terran ». http://www.terran.fr/
 
Il a donc remplit parfaitement son rôle de défenseur et promoteur de la réhabilitation de cette plante bien mal aimée et oubliée en nous délivrant une foule d’informations pendant presque une heure et demie.
 

Cl.Burgain2Conférence absolument passionnante qui a permis de très nombreux échanges avec le public avide de questions et qui a été illustrée par la projection du bonus du documentaire « l’ortie fée de la résistance » de Perrine Bertrand et Yan Grill.
 
Les différents usages et aspects de l’ortie furent abordés :
- les bienfaits de l’ortie pour le bétail
- la question de la piqure de l’ortie qui relève d’un phénomène d’allergie qui peut être très différent d’une personne à l’autre. (En cas de piqure, plusieurs plantes fraichement frottées peuvent calmer la douleur comme le plantain ou l’oseille)
- le purin d’ortie que l’on devrait plus exactement nommer extrait fermenté et non purin et qui agit comme stimulant.
- la législation avec la guerre à l’ortie
- la cuisine de l’ortie (conseil de Bernard pour la soupe, il faut jeter les orties à la dernière minute lorsque les pommes de terre sont cuites afin de préserver les précieuses vitamines.
- l’usage textile de l’ortie et de la ramie…
 
Sous le charme de cette incroyable plante, les participants se sont ensuite attablés pour un repas à base d’ortie concocté par le chef de Casa Poblano.
Au menu une excellente soupe d’ortie et une succulente quiche aux orties.
 
Merci à toutes et tous pour cette belle soirée qui ne manquait pas de piquant !!!
 soirée ortie

Quand l’ortie est jeune, la feuille est un excellent légume ; quand elle vieillit, elle a des filaments et des fibres comme le chanvre. La toile d’ortie vaut la toile de chanvre. Hachée, l’ortie est bonne pour la volaille ; broyée, elle est bonne pour les bêtes à cornes. La graine d’ortie mêlée au fourrage donne du luisant au poil des animaux ; la racine mêlée au sel donne une belle couleur jaune. C’est du reste un excellent foin que l’on peut faucher deux fois. Et que faut-il à l’ortie ? Peu de terre, nul soin, nulle culture. Seulement la graine tombe à mesure qu’elle mûrit, et est difficile à récolter. Voilà tout. Avec quelque peine qu’on prendrait, l’ortie serait utile ; on la néglige, elle devient nuisible. Alors on la tue. Que d’hommes ressemblent à l’ortie !

Victor Hugo Les Misérables 1,5,3

 Recette du pesto d’orties
 
- un panier à salade
(essoreuse) bien rempli d’ortie ou de feuilles d’ortieorties dévorées_800x600
- 100 ml d’huile d’olive (grosso modo une dizaine de cuillères à soupe)
- 100 ml d’huile de tournesol (grosso modo une dizaine de cuillères à soupe)
- 100 ml de vinaigre de cidre (grosso modo une dizaine de cuillères à soupe)
- 3 cuillères à café de sauce soja salé
- jus d’un demi-citron jaune
- 7 cornichons moyens
- 3 cuillères à café de capres
- 4 gousses d’ail
- 1 demi-échalote
- 2 cuillères à café de gros sel (gris de Guérande non raffiné si possible)
- 6 tours de moulin à poivre (mélange de 5 baies si possible)
- 2 cuillères à café de Gomasio (sinon graines de sésame blanc)
- 1 à 2 cuillères à café de graines de moutarde
 
Cette recette est librement inspirée des produits de Thomas le jardinier : http://www.thomaslejardinier.com/index.php/fr/
 
Tout d’abord repérer une station d’ortie saine, c’est-à-dire éloignée d’une route ou d’un champ qui subit des traitements chimiques. On ne prend pas les orties montées en graines.
 
L’idéal est de cueillir de jeunes pousses bien tendres. Dans ce cas, on coupe le haut de la jeune tige avec les 2-3 première feuilles. Idem pour les soupes.
Quand les orties sont bien hautes, on ne prend que les feuilles que l’on coupe au ciseau, la tige étant filandreuse et coriace. A ce stade, les orties sont bien plus amères.
Bien entendu la récolte se fait avec des gants.
 
Ensuite on plonge la récolte dans un évier rempli d’eau froide vinaigrée (vinaigre blanc) et l’on remue. Attention, l’ortie continue à piquer même sous l’eau (prendre des gants)
 
On égoutte la récolte et on remplit une essoreuse à salade au maximum. En essorant on retire un maximum d’eau.
 
Ensuite on met tous les ingrédients dans un mixeur. Pour les orties, il faudra les ajouter en plusieurs fois car tout ne tiendra pas.
 
On goute ensuite la pâte obtenue et l’on ajoute éventuellement un peu d’huile si elle n’est pas assez onctueuse (ou d’autres ingrédients selon les goûts de chacun).
On remplit un bocal, pas tout à fait à ras bord. On ajoute ensuite une couche de 1cm d’huile.
Le pesto doit toujours être couvert d’une couche d’huile qu’il faut compléter au cours de son utilisation, elle protège de l’oxydation et permet une conservation longue.
Pas besoin de stocker au frigo.
 
la mousse d’ortie
 
57792986
- un saladier bien rempli d’ortie ou de feuilles d’ortie

- 500 g de fromage blanc
- 200 g de tofu soyeux
- jus d’un demi-citron jaune
- 2 gousses d’ail
- 1 demi échalote

- sel
- poivre
- 1 botte de ciboulette
 
Mettre tous les ingrédients dans un mixeur et mixer.
La texture assez liquide demande à être un peu épaissie, peut-être avec un fromage de chèvre frais ou du soja.

 
 
le tsatsiki d’ortie
 
- un saladier bien rempli d’ortie ou de feuilles d’ortie
- 500 g de yogourt
- 200 g de tofu soyeux
- 1 concombre
- jus d’un demi citron jaune
- 2 gousses d’ail
- 1 demi échalote
- sel
- poivre
- 1 botte de persil plat
- 1 botte de menthe
 
Mettre tous les ingrédients dans un mixeur et mixer.
La texture assez liquide demanderait à être un peu épaissie, peut-être avec un fromage de chèvre frais ou du soja.

(et un ajout de recette – merci Vincent !)

Terrine d’ortie

Temps de préparation : 25 minutes
Temps de cuisson : 60 minutes

Ingrédients (pour 6 personnes) :

-        750 g d’orties (2 saladiers)

-        150 g d’oseille (1/2 saladier)

-        200 g de feuilles de blettes (1 saladier)

-        30 g d’huile d’olive (2 cuillère à soupe) ou de beurre

-        1 oignon

-        2 échalotes

-        1 tranche de pain de campagne émietté ou un bol de chapelure

-        3 œufs

-        sel, poivre, muscade

Préparation de la recette :

Nettoyer les orties, l’oseille et les blettes en ne conservant que les feuilles.

Faire blanchir les feuilles d’orties et les blettes pendant 10 minutes dans l’eau bouillante, égouttez-les et pressez-les soigneusement pour faire sortir toute l’eau.

Passer au hachoir à viande les orties, les blettes et l’oseille.

Faites fondre les oignons et les échalotes dans l’huile d’olive, ajoutez les feuilles préparés, assaisonnez (sel, poivre).

Cuire en remuant jusqu’à ce que tout le jus de cuisson soit évaporé puis ajouter le pain finement émietté et hors du feu les œufs battus avec du sel, poivre et noix de muscade.

Remarque : à ce moment de la recette vous pouvez ajouter selon votre gout de la menthe, mélisse, thym, romarin, laurier ou toute autres plantes aromatiques.

Verser le tout dans un moule à cake huilé et faites cuire dans le four préchauffé à 180°C (thermostat 6) au bain marie pendant 1 heure.

Démoulez, servez chaud avec un coulis de tomates ou froid avec des cornichons, une sauce mayonnaise ou une sauce blanche.

Ortie_8novembre

Publié dans Evénement, formation, Non catégorisé | Tagué , , | 3 Commentaires