Fête de la paresse 2018

Fête de la paress... - Sens de l'hum. 2018 _2_

Julien Prévieux :

Julien Prévieux est artiste. Il y a huit ans, après avoir vainement cherché un emploi, il s’est mis à les refuser tous. Il a décidé de prendre les devants : refuser l’emploi qui nous est de toute façon refusé. Depuis, il a rédigé et envoyé plus de 1 000 lettres de non-motivation en France et à l’étranger. Il a reçu environ 5 % de réponses, en majorité automatiques. Vous trouverez ici une sélection des meilleures lettres, regroupées en deux parties : celles avec les réponses des entreprises et celles restées sans réponse. Nous en exposerons quelques-unes au jardin

Natacha Vellut :

Natacha Vellut a une triple formation en sociologie, psychanalyse et psychologie, à partir de son expérience clinique de la santé mentale, elle travaille sur les représentations de la famille et des relations parents-enfants dans le champ de la santé mentale.

  • Jeunes en retrait ou hikikomori, étude comparative France-Japon. Je travaille à la définition de cette nouvelle expression du malaise adolescent dans les sociétés modernes occidentales.

Après une analyse du phénomène nous pourrons rapidement explorer les liens avec qu’il peut y avoir avec la paresse et le refus du travail

Guillaume Borel :

Guillaume Borel est documentaliste et collabore à plusieurs médias indépendants d’information sur Internet comme www.arretsurinfo.ch ou le site www.les-crises.fr
En plus de ses recherches sur l’histoire du travail, il s’intéresse particulièrement au phénomène de la propagande médiatique.

William Loveluck :

William Loveluck a rejoint le programme Agriculture et Alimentation de l’Iddri (Institut du Développement Durable et des Relations Internationales) en 2017 afin de travailler sur la question du lien entre trajectoire agricole/alimentaire et politiques publiques en agriculture à l’échelle européenne.

Par ailleurs, il s’intéresse à la critique de la valeur qu’il nous présentera, en axant son propos sur la critique du travail en lien avec les questions agricoles.

« Le modèle d’existence qui dépend de la marchandise, du travail, de l’argent, de la croissance, de l’Etat ou de la valeur n’est pas valable pour tout lieu et toute époque mais est bien une forme de vie fétichiste où les individus sont soumis à une logique qui les dépasse. »

L’1consolable :

Auteur, compositeur et interprète de ses morceaux, L’1consolable rappe, sur de bons vieux breakbeats hip-hop teintés de jazz, de folk et de musiques du monde, la violence d’une société qui la pratique au quotidien tout en la prêtant à ceux qui se retournent contre elle.

Article 11: « Rappeur flibustier[…]Il a pris le parti de la galère décontractée, refusant les boulots à la con pour se consacrer à ce qui le botte vraiment: la musique. Et il s’en porte à merveille, « assisté » sur-actif. »

Tonino Cavallo :

Tonino Cavallo présente en solo, duo ou avec son groupe des concerts, bals folk de Tarentelle et autres musiques festives d’Italie. Multi instrumentiste, il joue de l’accordéon diatonique, de la guitare battente (guitare traditionnelle), des percussions et chante soit des chansons traditionnelles revisitées, soit ses propres compositions. Il est l’un des précurseurs de la diffusion de la musique traditionnelle populaire italienne en France et a formé de nombreux musiciens qui aujourd’hui jouent cette musique en France. En parallèle des concerts il propose également des stages d’accordéon diatonique et de percussions.

Johnny Montreuil :

Johnny Montreuil chante et incarne une banlieue toute pourrie mais si jolie ! Une banlieue bigarrée, peuplée de gens pas rancuniers qui se moquent d’être ostracisés au quotidien et se contrecarrent des modes passagères, puisqu’ immanquablement, depuis le Musette créé par l’alliance ritalo- auvergnate, les métèques de l’époque, et kiffé par d’infréquentables Apaches, ce sont finalement toujours d’insouciants narvalos décavés et métissés à la Johnny Montreuil qui représentent aux yeux du Monde ce foutu chouette pays de joyeux batards qu’on nomme la France.

Vous le connaissiez rockeur gouailleur, amateur de bons mots sur la vie montreuilloise ? Le voilà acteur ! Johnny Montreuil —qui s’est fait connaître avec ses adaptations de Johnny Cash, interprète Joseph, le frère de Django Reinhardt, dans « Django » qui est sorti en avril 2017.

 

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non catégorisé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s