Deux nouveaux composts de quartier à Montreuil!

Vous habitez la Boissière ou le Morillon à Montreuil? Vous allez bientôt pouvoir transformer vos épluchures en compost avec vos voisins et amis. Nous vous invitons à l’inauguration de ces nouveaux composts de quartier:

samedi 1er octobre sur la place Jules Verne à la Boissière :
16h30 Disco soupe avec Le Fait Tour; animation jardinage avec Dominique Goitino, initiation au compostage avec Le Sens de l’Humus et le Collectif Jules Verne S’Anime
17h30: premiers dépôts et inauguration officielle.

mardi 18 octobre entre 12h et 15h30 à l’espace Romain Rolland, 56 rue des Blancs Vilains:
12h Repas partagé: chacun apporte ce qu’il a cuisiné (et dans un petit seau chacun apporte les épluchures correspondant bien sûr ;))
13h30 -> 15h30 Formation au compostage + animation jardinage avec Dominique Goitino

Ces composts de quartier sont accompagnés par Le Sens de l’Humus, dans le cadre du programme local de prévention des déchets. Ils sont financés par Est Ensemble, le Syctom et la Région Ile de France.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non catégorisé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Deux nouveaux composts de quartier à Montreuil!

  1. Fontvieille dit :

    Une alternative au chimique
    Les humains ne savent pas créer ce qui n’existe pas. Leur démarche le plus souvent est basé sur la logique. Par exemple à la fin du XIX° les personnes qui constatent l’étonnante richesse des excréments humains imaginent qui si on les récupère dans les villes on aura la richesse, la culture et la civilisation.(Liebig). Ils viennent en Angleterre d’être déplacés grâce à l’eau. A l’époque il n’y avait pas de solution et le seul autre engrais qui aidait les humains était le fumier. Or ce dernier n’apporte pas au sol ce qui lui manque. Par exemple du fait de la géologie ou de la répétition des plantations qui les appauvrissent
    Cette réalité qui échappe à la nature a ouvert la recherche sur le chimique NPK . Cette nouveauté passionne les hommes même les responsables de l’agronomie. Le monde a changé Le chimique est devenu une marchandise accompagnée souvent d’une publicité mensongère Les sociétés en s’éloignant davantage de la nature sont devenus des sociétés de consommation. On a découvert que ces produits apportent des maladies nouvelles à toute la population sans exceptions.
    Nous avons trouvé une alternative à cette situation dramatique qui ne doit pas durer Nous avons montré par des analyses chimiques l’immense pouvoir fertilisant de l’humus
    Humus des toilettes
    pH 5,30 –Carbonne 24,60- Matières organiques 48,2- Azote 2,05-
    Phosphore 0,76- Potassium 0,80- Magnésium 0,36- Calcium 0,17
    Humus des déchets végétaux
    pH 7,72- Carbonne 12,00- Matières organiques – 24,0- Azote 0,91
    Phosphore 0,54- Potassium 0,75- Magnésium 0,31- Calcium 0,28
    Ces humus malgré de petites différences forment des fertilisants extrêmement fertile pour les plantes. Au jardin et aux champs Partout où il y a du fumier les lombrics le transforme en humus Cette association apporte la richesse au champ. Nous n’avons plus besoin de chimique NPK Nous devons développer la production d’humus pour atteindre dans le plus parfait hygiène la prospérité et la santé sans revenir au XIX° mais en corrigeant les dysfonctionnements de notre société
    Bernard Fontvieille le 14 septembre 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s