Ils nous feront préférer l’avion

(ici, le Sens de l’Humus se transforme en agence de voyage).

Je suis en train d’éplucher les offres des différents moyens de transport en direction de la Corse. Pas dur, il n’y a que trois options : train + bateau, option 1, voiture + bateau, option 2, et avion, option 3.

Ma mission est de trouver les voyages les moins chers pour que vous puissiez venir nous aider sur le projet à moindres frais. Il va sans dire que l’avion, au Sens de l’Humus, on est a priori plutôt contre, parce que bon.

Alors voilà en gros ce que ça donne :

L’option 1, écolo comme il faut, carboniquement correcte, ça se passe comme ça : il vous faudra prendre le train jusqu’à Marseille, Nice ou Toulon, et embarquer sur un bateau pour la Corse. A Marseille et Nice, la connexion gare-port n’est pas trop difficile, elle se fait assez bien à pieds, en moins d’une heure.

La SNCF est sympa, elle fait plein de tarifs cools pour ceusses qui utilisent Internet. Pour moins de 25 euros, si on s’y prend un bon mois et demie à l’avance, on a un billet pour l’une des trois villes sus-citées. Problème : il n’y a quasiment qu’un seul départ quotidien assurant ces tarfs : celui de 15h20 en gare de Lyon. Qui fait arriver 3h plus tard à Marseille, et encore plus tard à Toulon et Nice.

Or, et c’est un bien malheureux hasard, les bateaux pour la Corse partent tous à 19h ou 19h30 depuis Marseille. Sachant qu’il faut se pointer à l’embarquement une heure avant le départ, ça laisse 10mn pour atteindre le port (et trouver le bon terminal d’embarquement…) pour les bateaux partant à 19h30. Un peu juste.

Il y a bien sûr d’autres tarifs réduits, plus tôt dans la journée : à 39 euros l’aller. Là, pas de problème, on a le temps d’attrapper le bateau (un vieux cargo, en cette saison). Où l’on voyagera obligatoirement en cabine, partagée avec deux autres compagnons (sympa si on voyage à 3 copains, beaucoup moins sympa quand le(s) compagnon(s) de cabine est un routier qui ronfle), pour la modique somme de 45 euros certains jours, 61 euros le plus souvent.

Total du voyage aller : 100 euros la plupart du temps, pour un voyage de presque 24h au total. Soit un aller-retour à 200 euros environ.

Je n’ai pas fait le calcul du coût de l’autoroute en voiture, je passe donc sur l’option 2.

Et voici l’option 3, la méchante option polluante : départ d’Orly ouest pour Calvi en vol direct le dimanche. Durée de vol : 1h20. Tarif aller-retour : 166 euros. Tarif orlyval : 20 euros aller-retour. Total : 186 euros pour un temps de voyage total de moins de 4h depuis chez vous à chez nous (et départ à 14h, même pas la peine de vous lever tôt). Notons qu’on trouve encore ces tarifs une quinzaine de jours avant le voyage.

Faut vraiment aimer la planète pour ne pas prendre l’avion dans ces circonstances.

Remarque : celui qui nous trouve une meilleure solution train + bateau (je suis sûr qu’il doit y en avoir une, notamment pour les minorités techniques (jeunes, étudiants…)) sera décoré du grand-lombric du Sens de l’Humus.

Suite à ces bougonnements, j’ai cherché les solutions permettant de voyager un peu moins cher sans prendre l’avion. Voici quelques pistes à partir du 8 décembre :

Il existe une traversée bateau intéressante depuis Nice vers Calvi, le samedi uniquement, en NGV. Départ à 14h30, arrivée à 18h30, pour 47 euros avec fauteuil, 39 euros sans fauteuil. Nécessite d’être à la gare de Nice avant 13h. Mais aucun train n’arrive à Nice en provenance de Paris avant 13h30 (à croire qu’ils le font exprès). Sauf un train de nuit à 50 euros. On retombe sur le même problème.

En revanche, si on accepte de passer la nuit à Nice, il est possible de trouver un aller à 22euros. Mais l’auberge de jeunesse est à 20 euros… L’option n’est intéressant que si vous êtes déjà à Nice pour une autre raison.

Il y a aussi un Nice-Ile-Rousse le samedi à 45 euros avec cabine partant le soir à 19h sur cargo. On peut semble-t-il trouver un Paris-Nice en prem’s à 25 euros, mais on arrive à Nice à 17h30. C’est bon a priori, mais faut pas que le train ait de retard. Sinon, on en a un autre à 39 euros plus tôt dans la journée. Total : 84 euros l’aller.

Dans les même tarifs, le 10 décembre : Paris-Marseille pour 25 euros, puis 61 euros de traversée. Inconvénient, le train part à 6h16 de gare de Lyon. Même pas sûr que vous puissiez l’attraper en métro. Et vous aurez 10 heures à attendre dans l’enchanteresse citée phocéenne. Durée totale du voyage : 25 heures.

Conclusion : organisez-vous pour voyager en groupe, ça sera plus sympa. Réservez à l’avance : pour décembre, il ne vous reste que quelques jours. Dites-vous vraiment que la Corse, c’est merveilleux, que ça vaut le coup de souffrir une journée entière pour y venir. Ou prenez l’avion.

Pour organiser votre voyage :

Il faut arriver à Calvi (port, aéroport, gare) ou Ile-Rousse (port, gare).

Le train pour la Méditerranée

Le train en Corse (au cas où vous arriveriez par Bastia ou Ajaccio).

La SNCM

Corsica Ferries

Avions pas trop cher

Advertisements
Cet article a été publié dans La Corse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Ils nous feront préférer l’avion

  1. jmarco dit :

    * on peut vérifier pour Paris-Calvi ou Paris-Bastia avec le nouveau comparateur
    http://www.kayak.fr/
    on peut même prévoir (avec des courbes basées sur les prix de l’année précédente) la date où le vol sera le moins cher, et s’abonner à une alerte-prix pour la destination choisie…

    ** et si on a des amis à saluer dans le sud avant de monter en Balagne…
    il y a vers Figari cette nouvelle Cgnie de charters
    http://fr.xl.com/
    semble proposer des tarifs a/r sur Figari à partir de 100 euros (réservation en ligne possible http://fr.xl.com/Vols.cfm

  2. cman dit :

    ‘jour !
    C’est marrant, j’ai voulu faire le même trajet (Paris-Nice en train puis bateau pour l’île de beauté) l’automne dernier, et tombant sur le même problème (pas le temps de prendre un transport de la gare au port, je m’étais même renseigné sur les « navettes » taxis réservés pour 8€ je crois) j’ai finalement abandonné… En plus je voulais y aller avec des personnes qui ne voulaient pas d’un voyage de plus de 24h et me demandaient pourquoi mais pourquoi ne pas prendre l’avion ?
    Enfin, est-ce que votre voyage s’est bien passé ? 😉

  3. jeuf1 dit :

    Ha mince. C’est pas de chance. Mais enfin, il restera bien quelques trains en ciruclation quand même.
    c’est quel jour, précisément?

  4. fabien dit :

    La dernière bonne blague, c’est que le jour de notre départ, prévu depuis 2 mois, billets achetés, y’a menace de grève générale, y compris de la SNCF, donc. Sont pas cools, les camarades cheminots, de me faire ça à moi, qui ai risqué ma vie sur plein de forums pour les défendre.

  5. jeuf1 dit :

    « Ah si quand-même, un incendie de maquis c’est sans commune mesure avec un petit quintal de carbone par débroussailleur volontaire, non? »
    C’est à dire que dans ce cas, pour notre comptablité, on doit prendre en compte l’espérance mathématique de l’émission de CO2. On ne sauve pas forcément le maquis, puisqu’il n’allait pas forcément brulé. Si on sauve un maquis de 20 T de carbone alors qu’il avait une chance sur 10 de bruler,alors l’économie n’est que de 2 Tonnes.

    Pour le reste je ne m’attarderai pas sur le discours pro-avion…
    Et pour le pays basque, on n’ira pas, mais pour d’autres raisons, c’est parce que c’est déjà plein, il y a trop de touristes et résidences secondaires, en corse c’est plus tranquille parce qu’il y a des nationnalistes plus actifs qui ne se laissent pas marcher sur les basques.

  6. laura dit :

    Moi je trouve ça bien qu’il y ait des gens qui pensent sérieusement comme moi qu’il faut vraiment éviter de prendre l’avion pour des petites distances, et si vous avez besoin de lecture j’ai plein de choses pour des voyages en train/bateau de plus de 24h… Aussi des fois y a des gens sympa qu’on rencontre en cabine et pas que des ronfleurs… Enfin je ne pourrai être des vôtres en Corse cet hiver, plutôt pèlerinage vers le Nord du Pays de Galles – en train aussi bien sûr et avec des gros pulls en laine et des bottes en caoutchouc dans le sac. Bon voyage!

  7. Koldo dit :

    Je pense pas que le BRF du maquis, le sauvant d’une combustion à venir, compensera çaAh si quand-même, un incendie de maquis c’est sans commune mesure avec un petit quintal de carbone par débroussailleur volontaire, non?
    Surtout que l’avion c’est un transport en commun, et puis comme on dit : si vous le prenez pas, il fera quand-même le même trajet, alors bon.

    Dites-vous vraiment que la Corse, c’est merveilleux, que ça vaut le coup de souffrir une journée entière pour y venir. Ou prenez l’avion. Ou sinon dites-vous que le Pays Basque aussi c’est merveilleux, qu’en plus le trajet est plus rapide, moins polluant et moins cher, qu’ici aussi il y a de belles montagnes (bien vertes qui plus est), des châtaignes et du bon fromage, qu’il y a en plus du jambon rouge de folie et des trucs à boire même pas je vous en parle, qu’on y cuisine le poisson mieux que n’importe où sur Terre, qu’on est tous grands, beaux et souriants, et que tout ça vaut largement la peine de venir y faire du brf de ronce et des boutures de saule roux.

    Mais non, je blague, allez en Corse plutôt.
    Comme ça ça nous fera plus à boire.

  8. mirza dit :

    Le truc c’est que mine de rien, Paris est sacrément loin de la Provence, alors c’est plutôt normal que ça ne soit pas évident d’être au départ de Nice à 13h30 en partant de Paris au matin… non ?

    Sinon y’a aussi l’option de prendre un car entre Marseille et Nice, compter 26 euros. Le bus part de Marseille, passe par Aix et va à Nice ensuite, donc y’a moyen de prendre un TGV qui s’arrête à Aix TGV puis d’y prendre le car. Suivant l’itinéraire suivi (autoroute ou nationale) ça prend +/- de temps.

  9. fabien dit :

    Faut convaincre Jim d’être à Marseille le 12 au soir avec un autre humussien, si tu veux pas partager ta cabine avec deux routiers qui ronflent. Prévois au moins 2h entre l’arrivée à la gare et l’heure d’embarquement, si tu veux pas de coup de stress.
    Apparemment, tu as encore un prem’s à 25 euros qui te pose à Marseille à 14h35.

    Un autre truc : il y a des Toulon-Bastia le soir à 21h et 23h. Ca peut peut-être être intéressant. En passant la nuit en fauteuil, ça fait du 37 euros (mais faut passer la nuit en fauteuil). Mais même chose, j’ai l’impression que les trains pas chers sont à 6h du matin. A voir.

  10. Jeuf dit :

    Les émissions de gaz à effet de serre d’un AR en avion pour la corse sont de 100kg de Carbone, soit 1/5 du quota annuel…heu..
    Je pense pas que le BRF du maquis, le sauvant d’une combustion à venir, compensera ça.

    Bon. sinon en train+bateau, les émissions sont quasiment 10 fois moindre.
    Quand au temps de trajet, il compte pour du beurre en grande partie à mon avis, si on dort, on lit, bref on fait comme si de rien n’était, ce qu’on ne peut pas faire dans une voiture ou un vélo.

    à priori je prend le tgv, puis le bateau le soir du 12/12/07, et en effet ce serait bien de partager le trajet en bateau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s