Viendez aux Murs à Pêches

Ca se voit peut-être pas, mais Le Sens de l’Humus est en pleine effervescence en ce moment. C’est d’ailleurs pour ça qu’on a un peu de mal à conserver sur ce blog le rythme trépidant de l’automne dernier. Ca ne va pas durer, et on retrouvera bientôt un rythme de croisière acceptable ici. D’autant plus que, malgré notre électroencéphalogramme presque plat, des visiteurs continuent à venir lire nos pages et nous encourager, en provenance de lieu de plus en plus divers.

A propos d’hiver, celui-ci, à défaut d’avoir véritablement jamais commencé, est sur le point de finir pour de vrai. Les arbres sont en fleur à Montreuil et déjà on se surprend à trouver que la nuit tarde à tomber. En clair, on se rapproche doucement du temps des cerises, et même un peu plus vite de celui des semis.

Ce qui m’amène au cœur du sujet de ce message : de mars à novembre, il se passe des tas de choses aux Murs à Pêches. Du jardinage bio, des ateliers, du théâtre, des déjeuners sur l’herbe…
Chez nous, au Sens de l’Humus, bien sûr, mais aussi chez nos voisins de l’association Murs à Pêches ou du Jardin de la Lune, ou plus loin du côté des théatreux des Lez’arts dans les murs, de Play-back théâtre ou de La Girandole, ou chez l’Apisculpteur du coin. Et encore un peu plus loin au jardin-école de la Société Régionale d’Horticulture de Montreuil.

Sans parler des multiples projets en gestation dans les cerveaux toujours en mouvement des membres de toutes ces associations, et de ceux de l’association Rêve de terre, dont le rêve est d’implanter une Amap modèle au cœur de l’agglomération parisienne, ici aux Murs à pêches.

Et puis, si tout ça n’est pas suffisant, il y a les projets auxquels personne n’a encore pensé, les rêves que personne n’a encore faits, et qui pourraient devenir réalité sur les huit hectares du site classé des Murs à Pêches. Et la sauvegarde du patrimoine exceptionnel du lieu, bien sûr, qui est au cœur de nos préoccupations.

Et encore, tout ce qu’on peut imaginer de travail créatif autour de ces activités, des sites internet qui sont en train de naître, des multiples publications qui pourraient naître de nos expériences, des articles qui pourraient y être écrits, des documentaires qui pourraient y être tournés…

Autrement dit, que vous ayez envie de vous balader à la campagne au cœur de la ville, d’apprendre des choses auprès de membres d’associations enthousiastes, de mettre la main à la pâte ponctuellement ou de vous engager dans des projets à long terme, sur le terrain ou dans un atelier ou un bureau, ou même depuis chez vous, il y a sans doute quelque chose pour vous aux Murs à Pêches.

Et tout ça à une demi-heure du centre de Paris, accessible par le métro. Que reste-t-il comme excuse pour ne pas venir nous voir dès le prochain week-end de beau temps ?

Alors, viendez aux murs à Pêches ! Viendez !

Cet article a été publié dans Culture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Viendez aux Murs à Pêches

  1. fabien dit :

    Bonjour Nadia

    Qu’est-ce que tu deviens. Tu n’étais pas paysanne sans terre en 2005 ? Tu as trouvé où t’installer ?

  2. nadia dit :

    Compliments pour le site. Bien satisfaite également de voir combien, mais si rarement les idées s’animent dans des pratiques.
    Je vois que les choses ont bien avancées depuis Oléocène 2005. Le temps fait tout et rien ne se perd.
    Bonne continuation, m’en retourne au champ
    nadia

  3. allegri nadine dit :

    j’ai 48ans et ai toujours « la pêche ».. j’habite dans le 11 ème.
    Svp,laissez moi un bout de mur,j’arrive…
    A bientot

    Nadine

  4. J’ai bien profité de la leçon de taille de la Société d’Horticulture (encore merci à eux) …mais si les Murs à pêches étaient à 1/2 heure de chez moi, vous m’auriez déjà sur le dos.
    Amitiés,
    JPP

  5. mamat dit :

    ah… ça fait plaisir à entendre… dommage qu’il me faille désormais rajouter 6h de tgv pour passer vous rendre visite😦

    je suppose que si vous passez maintenant plus de temps aux murs à pêches à jardiner, ça veut dire qu’on aura bientôt droit à plein de photos😉 c’est quoi les projets des semaines à venir?

  6. fabien dit :

    PS : Il est toujours possible de rencontrer plein de monde, de toutes les associations, le dimanche, surtout le matin, où tout est ouvert. Plusieurs associations sont en demande de bénévoles, ponctuellement ou plus régulièrement, pour les aider à réaliser leurs projets. Il y a toujours quelque chose à apprendre, et de bons moments à passer.
    Pour rencontrer le Sens de l’Humus, en plus du dimanche, voir sur ce blog, à la page agenda, qui sera remise à jour régulièrement dès les premiers jours de mars au plus tard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s