(Petite) bibliographie (un peu) commentée, mais néanmoins indispensable.

Les livres qu’il faut avoir lus avant de toucher à la terre…
Le sol la terre et les champs. Claude Bourguignon. Sang de la terre.

L’indispensable introduction à l’agrologie. Assez agréable à lire, pas trop difficile d’accès. Après l’avoir lu, vous ne verrez plus jamais le sol sur lequel vous marchez ou faites pousser vos tomates comme avant. Vous vénererez le ver de terre, connaîtrez la vraie valeur de la paille et du fumier, et regarderez avec douleur les mornes plaines de la Beauce . On ne vous vendra plus une vulgaire kaolinite pour de la montmorillonite, et vous saurez enfin pourquoi on va presque tous mourir de faim bientôt.

How to grow more vegetables…, John Jeavons, Grow biointensive.

Le livre qui va vous propulser parmi les élus qui ne vont pas bientôt mourir de faim. Vous y apprendrez comment faire pousser plus de légumes, (et de fruits, de fruits secs, de fruits rouges, de plantes à grains et autres trucs utiles) que vous ne l’auriez pensé possible, sur moins de terre que vous ne puissiez l’imaginer. Vous y apprendrez comment organiser une planche de culture, vous saurez pratiquer le double-bêchage (épreuve principale du bizutage du Sens de l’Humus), imiter la pluie qui tombe avec un simple arrosoir, utiliser le compost en imitant le ver de terre, tirer parti des phases de la lune.

Existe en Français dans une version moins épaisse.

Permaculture 1. Bill Mollison, David Holmgren. Debard.

Le livre qui va vous permettre, en plus de ne pas mourir de faim, de vous organiser au mieux pour vivre une vraie vie passionnante de gentleman farmer malgré la crise : les bases de la permaculture en 180 pages grand format. Vous y apprendrez qu’un champ a trois dimensions, que tout a un usage, et même plusieurs, qu’il existe un nord et un sud et que c’est parfois bien pratique, que les frontières sont des zones très riches, que le temps est notre meilleur ami. Il paraît qu’il existe un tome 2, on finira bien par le trouver.

La Révolution d’un seul brin de paille. Manasobu Fukuoka. Guy Trédaniel.

Ou comment changer la vie en une seule proposition. Vous y trouverez non pas un, mais deux mandalas des aliments naturels, une philosophie orientale à base de semis direct sous couvert, de fumier de poules et de canards et de non-culture. Vous vous plaindrez sans doute que ça manque de recettes concrètes. C’est que vous n’êtes pas encore mûr pour la permaculture.

Compost et paillage au jardin. Denis Pépin. Terre Vivante.

Devenez alchimiste bio, en transformant les déchets en humus. Découvrez le compost en tas, en silo, en deux étapes ou progressif, demi-mûr ou mûr. Mélangez le carbone et l’azote, le sec et le mouillé, le compact et l’aéré (mine de rien, on vient de vous donner la recette du compost idéal) pour obtenir un tas qui chauffe pour épater petits et grands. On viendra vous voir de loin pour apprendre à faire un tas qui sent bon et qui évite de faire tourner les incinérateurs plus que de raison.

Purin d’ortie & cie. Collectif. Editions de Terran.

Vous y verrez un hurluberlu humer avec délices un verre de décoction d’orties, une bougresse épanouie pulvériser béatement ses extraits de plantes dans son jardin, de grands expérimentateurs, et le sourire d’Eric Petiot (le gars dont on parle en ce moment parce que c’est chez lui que sont descendus les fonctionnaires de la DGCCRF qui ont déclenché la guerre de l’ortie qui sature les ondes en ce moment). Un véritable document historique qu’il faut se procurer d’urgence avant qu’il soit interdit. En plus, c’est pour de vrai une vraie mine d’infos.

Santé, mensonges et propagande. Thierry Souccar, Isabelle Robbard. Le Seuil.

En plus de survivre à la famine et de devenir gentleman-permaculteur, vivez centenaire en déjouant les pièges de l’industrie agro-alimentaire. Vous y découvrirez comment on endoctrine profs et médecins, comment on fait passer à la trappe les études qui ne plaisent pas à la grande distribution, et enfin, comment se nourrir à peu près correctement. Avec le talent de raconteur de Thierry Souccar, qui rend ce qui aurait pu être un indigeste travail de recherche (plusieurs centaines de références scientifiques en fin de bouquin) très plaisant à lire.

Advertisements
Cet article, publié dans Culture, Livres, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour (Petite) bibliographie (un peu) commentée, mais néanmoins indispensable.

  1. Jérémy dit :

    Ok en fait, il est déjà sur le blog ici en fait 🙂 https://senshumus.wordpress.com/bibliographie-commentee/liens-commentes/

  2. Jérémy dit :

    Pour celles et ceux qui chercheraient Permaculture 2. Il est trouvable en format informatique (pdf) sur le site de l’association Humanitude à cette adresse : http://www.humanitude.asso.uvsq.fr/Le-Potager/Docs

    Bonne lecture

  3. csikos dit :

    Le livre de J-M Groult « Jardiner durablement – les solutions bio qui marchent vraiment » (Editions Eugen Ulmer-22 mars 2007) m’a permis de comprendre des éléments de bases que j’avais intégrés instinctivement. Une bonne lecture pour le jardinier amateur qui veut comprendre et respecter la terre qu’il travaille.

  4. humus dit :

    J’ai oublié aussi « Semences de Kokopelli ». Mais ça sera pour la prochaine fois, quand j’aurai lu tout ça in extenso.

    Fabien.

  5. korrotx dit :

    Sans oublier l’Encyclopédie des Plantes bioindicatrices alimentaires et médicinales, de Gérard Ducerf, qui vous permettra, quand après la mort du capitalisme et la fin de l’invasion planétaire des nains de jardin mutants échappés de chez Monsanto vous arriverez enfin sur votre bout de terrain perdu, de tout savoir sur l’état de son sol (pH, nature et quantité de matière organique, niveau de compaction, d’érosion, d’hydromorphisme, tout ça tout ça…) sans utiliser de kits d’analyse onéreux et polluants, uniquement par l’observations des trucs verts à feuilles qui se trouvent dessus. Ainsi vous saurez quoi faire pour le cultiver correctement, et donc éviter de mourir de faim.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s